UNE QUESTION M’A CONDUIT A DÉCOUVRIR TOUTES LES RÉPONSES


LE TÉMOIGNAGE DE ANTONIO AGUILAR, PROFESSIONNEL DE SANTÉ


Je vais raconter ce qui est arrivé dans ma première et unique « toma » (prise) d’Ayahuasca. Ce n’était pas ma première expérience avec les plantes sacrées. Il y a longtemps j’ai eu une expérience avec des champignons et une plante nommée salvia, malheureusement je l’avais faite sans guide. Travailler spirituellement m’a fait comprendre que prendre des plantes sacrées ouvre les portes du monde spirituel et celui de sa propre conscience, ce qui rend le travail délicat.

 
Avant de prendre de l’Ayahuasca je me demandais «
Est-ce que j’agis correctement ? Quels effets et conséquences aura cet acte ? Cette expérience pourrait avoir un impact sur ma famille aussi ? Suis-je préparé pour cela ? Est-ce que je suis trop pressé de trouver des réponses ? Est-ce juste que cette plante soit à la disposition de n’importe qui ? Et si elle atterrissait dans de mauvaises mains ? Peut-on utiliser correctement l’Ayahuasca ?» 


Avant d’aller à la « toma » d’Ayahuasca j’ai écrit à Alberto Varela ceci : «
L’univers n’est pas infini. Nous nous évoluons dans un système fermé et nous prenons l’énergie d’un site, la laissons d’un autre. Quelles pourraient alors être les répercussions dans le monde subtil de nos expériences avec les plantes sacrées ? Comment ces expériences se reflètent-elles dans l’univers ? Quel impact ont-elles sur l’évolution ? »
Alberto me répondit : «
Tu n’es pas aussi loin de la source que tu ne le penses. Il n’y a pas de réponses plus ou moins justes, il y a des millions de questions et une seule réponse : quand on trouve  »cette » réponse alors toutes les questions trouvent leurs réponses d’un seul coup. Mais pour cela il faut réaliser un travail très précis avec  »celui qui questionne » ». 


Après avoir reçu cette réponse, j’ai décidé d’aller au RDV, mais je ne suis pas aller à Cuneo ce week-end là pour l’Ayahuasca en elle même, pour ça je peux facilement aller sur internet et c’est moins cher que ce que demande cette thérapie, j’ai décidé d’aller à Cuneo car quelque chose me disait que je devais croire la personne qui avait répondu à mon e-mail.
Le vendredi 8/11/2013, à Cuneo en Italie, j’ai commencé un profond processus dans mon intérieur ; cette même nuit j’ai pris de l’Ayahuasca et je suis arrivé à la  »source », se fut quelque chose de merveilleux, aussi merveilleux que difficile, car avant de monter et arriver à cette source j’ai dû lutter avec une force qui me bloquait et qui me tirait vers le bas, c’était comme un démon ; je suis arrivé dans un lieu très très profond, où le temps et l’espace n’existaient pas et le bien et le mal non plus ; tout était parfait, et j’ai compris que j’étais ce démon contre lequel je luttais, que je l’avais créer moi-même. À ce moment je n’ai pu que contempler, en extasie, l’unique et énorme schéma divin, inévitable et merveilleux ; un schéma dans lequel moi aussi j’étais important et où j’avais un rôle. Maintenant je comprends ce que m’avait dit le facilitateur de la retraite avant la toma en m’indiquant le chemin : «
l’enseignement montre seulement le chemin et donne des pistes pour le voyage : mais la vision appartient à celui qui veut vraiment voir ». 


Dans le processus j’ai pu vider mon esprit de toutes les attentes que j’avais et soudain il y eu comme une voix qui m’a dit : «
Réveille-toi imbécile … Ne vois tu pas que la plante est déjà à l’intérieur de toi ? Réveille-toi imbécile … Ne vois tu pas que la magie est déjà à l’intérieur de toi ? Tout est magie. Tout est divin. La séparation est une grande illusion.»
Je me suis rendu compte du caractère inévitable de ce grand schéma divin. J’ai alors commencé à me demander qu’est-ce qui me restait réellement à faire ? Je me suis alors senti un peu démotivé. On aurait dit que toute la confiance que j’avais gagné me quittait déjà. Je suis à nouveau rentré dans un état de méditation profond et j’ai pu comprendre que le fait que tout soit inévitable ne m’enlevait pas le pouvoir d’agir … au contraire … à nouveau une voix est venue et a commencé à me parler. C’était la voix du nouveau Antonio. Cette voix m’a dit «
Imbécile !! Réveille-toi, tu t’endors à nouveau … n’essaye pas de changer le monde qui t’entoure, le monde ne va pas changer … si tu ne fais pas la seule chose qui te reste à faire : change toi toi même !!! Prends cette énorme responsabilité !!! ». Le potentiel que nous avons est énorme, et l’Ayahuasca est seulement un moyen pour arriver directement à ce potentiel, sans perdre de temps, sans balivernes.
J’ai fait l’expérience que plus on arrive « au fond », tout en bas durant cette expérience, plus haut on peut remonter après.


J’ai aussi appris qu’il n’est pas possible de prendre en charge des processus de guérisons avec les autres si d’abord nous ne nous guérissons pas nous-même.
Je remercie Alberto Varela car son travail fait évoluer les consciences de milliers de personnes. Maintenant je sais que je suis mon seul maître, et que je suis le seul à pouvoir l’être, ce maître a toujours été à l’intérieur de moi, maintenant je dois seulement devenir ce maître. J’ai compris soudain que la connaissance ne se trouve pas dans les livres ou dans les maîtres, la connaissance est à l’intérieur de moi, et maintenant je peux accéder à cette source chaque fois que je le désire et la méditation est un des chemins pour y arriver, c’est le chemin que je peux suivre chaque jour de ma vie. Je veux être en contact avec cette source, le plus possible. Mon cœur s’est ouvert.
MERCI

Antonio Aguilar

Contact :

Aisha, coordinatrice francophone d’Innermastery International.

email: francophone@innermastery.es

téléphone: +34 602 413 931 (aussi disponible par WhatsApp).

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page