VOYAGE SPIRITUEL, RETOUR DANS LE PAYS OÙ JE SUIS NÉE, ET À MON CŒUR. Dans le pays d’où je viens se trouvait la médecine pour mon âme. (Paula Carmona).

POUR QUE TU AIES LES MEILLEURES VUES DE TOI MÊME.

Aller dans la jungle amazonienne, prendre l’ayahuasca dans un environnement naturel est une expérience qui va au-delà de la raison.

Mon nom est Paula Andrea Carmona, je suis née en Colombie il y a 45 ans, je vis en Espagne depuis plus de 20 ans. Quand je suis partie de mon pays j’étais très perdue, en Espagne les choses se sont beaucoup compliquées, c’est ce qui m’a poussé à chercher une solution.

Un jour que j’étais dans un centre esthétique à Madrid je vis dans une revue une publicité sur l’Ayahuasca, une boisson médicinale qui venait de la Colombie et qui selon les dires de l’article, aidait les personnes à la recherche de solutions émotionnelles et spirituelles. Je n’ai pas hésité, je ne suis pas allée réellement dans une retraite d’Ayahuasca, mais je suis allée au premier rendez-vous avec moi-même, je ne le savais toujours pas mais ensuite j’ai réalisé qu’aller prendre cette médecine était aller rencontrer ce qu’il y a de plus profond en soi. Un avant et un après dans ma vie.

Je ne pouvais pas croire que cette substance naturelle provenait de la jungle colombienne et qu’elle était si bien connue dans mon pays d’origine, je ne l’avais pas rencontrée là-bas ni même entendu son nom; J’ai dû quitter mon propre pays pour découvrir ce qui m’a ouvert les yeux pour voir pour la première fois ce qui arrivait dans ma vie.

Sur cette route, j’ai rencontré mon actuel partenaire Alberto Varela, un homme profondément lié à l’Ayahuasca, qui a réuni la plus grande organisation du monde AYAHUASCA INTERNATIONAL ET l’ÉCOLE EUROPÉENNE AYAHUASQUERA destinée à l’expansion de quelque chose qui est né dans le pays où je suis née. Alberto a été mal compris par mes compatriotes colombiens, a été menacé et diffamé, mais depuis 12 ans, je vis avec lui et je peux dire à tout le monde que l’intention la plus profonde qu’il a eu a été de respecter l’appel de son cœur et à apporter l’Ayahuasca partout. Simplement par gratitude envers ce que cela a représenté sur son chemin de guérison. Rien de plus.

Quelques mois après avoir rencontré Alberto, il m’a proposé d’aller dans mon pays, mais dans la jungle du sud, que ni moi ni beaucoup de Colombiens ne connaissions ni ne savions qu’il existait: LE PUTUMAYO, d’où vient ce remède naturel qui m’a tant aidé. Alberto était allé à cet endroit plus de 20 fois, il connaissait de nombreux Taitas ou chamans, cette fois il m’a emmené prendre de l’Ayahuasca avec des chamans, c’était un groupe d’une dizaine de femmes qui y vivaient, j’étais enceinte de ma fille Amelys, et elles m’ont encouragé à continuer sur cette voie spirituelle. Ce que j’ai fait.

Il ne s’est pas passé beaucoup de temps avant qu’avec Alberto nous nous associons avec plusieurs amis (Erick, Michela, Laura et Valter) pour acheter une maison avec deux hectares de terrain dans la jungle et au milieu de deux rivières, y semer l’Ayahuasca et amener les gens à vivre l’expérience; Alberto était déjà allé plusieurs fois dans la jungle pour semer de l’Ayahuasca, mais maintenant nous avions l’intention que de nombreuses personnes du monde entier viennent semer et connaître cet endroit merveilleux, pour voir où et comment cette plante puissamment guérisseuse se développe.

Depuis 2015, nous réparons et améliorons cette maison (Epicentre Holistique) dans laquelle des centaines de personnes du monde entier sont déjà passées. Pour organiser les groupes, nous avons créé l’agence AYAHUASCA TRAVELS, et nous avons ouvert les portes de la jungle et du Putumayo pour que les chercheurs viennent pour avoir les meilleures vues d’eux-mêmes, car l’expérience de l’Ayahuasca et de la jungle est clairement introspective. Un voyage en dedans.

Cela arrive à beaucoup d’entre nous, qui parfois quittent notre pays d’origine avec un certain ressentiment parce que nous associons les problèmes ou les limitations personnelles à la famille, la culture ou la politique de nos pays d’origine, mais dans ce cas, avoir découvert cette plante médecine qui venait de mon pays m’a ouvert le cœur pour revenir d’une autre manière, avec l’intention de me réconcilier avec toutes les parties de moi qui luttaient avec la vie et les autres.

Cette initiative m’a tellement touché que j’ai convoqué toute ma famille qui vit à Medellín pour déménager dans notre maison à Putumayo, quelque chose que je considérais comme impossible est devenu réalité, ma propre famille est dans un environnement naturel, prend soin et améliore les installations où tant de personnes se retrouvent en quête de soutient pour rencontrer leur chemin. Depuis qu’ils sont là, ma famille de sang, père, mère, frères, oncles et neveux, cela m’a donné une impulsion particulière, pour cela j’y suis allée fin 2019, pour commencer de nouveaux travaux d’expansion et des réformes qui ont amélioré le confort pour que les visiteurs puissent rester plus longtemps et y être plus confortables.

Un de mes collaborateurs, Valter Bisio, italien, qui comme moi, est tombé amoureux de ce lieu est parti y vivre et a pris la décision de le potentialiser beaucoup plus et de l’utiliser comme centre international de rencontres. D’autres personnes sont arrivées pour y vivre, par exemple Susanna Dicastri, une des thérapeutes systémique de l’organisation Inner Mastery, et d’autres personnes qui veulent y passer une plus longue période que celle d’une retraite.

Maintenant, l’expérience a été beaucoup améliorée, car cette maison située entre la forêt amazonienne et la ville de Mocoa, a toute une famille qui reçoit et prend soin de vous, a des thérapeutes et des facilitateurs qui vous guident pour entrer en contact avec l’Ayahuasca , même Valter (un maître ayahuasquero) offre l’expérience de cuisiner l’Ayahuasca à tout le monde pour la prendre plus tard, et bien sûr ensuite planter plus de plantes que nous n’en avons utilisé, car le soin de la jungle fait partie du plan pour amener les gens à cet endroit. La prise de conscience que les forêts sont les pharmacies naturelles les plus abondantes et les plus curatives qui existent.

Je pourrais vous dire beaucoup plus de choses sur ce projet, mais comme tout projet, il y a toujours le soutient des gens qui y mettent tout leur cœur, en ce sens je peux seulement vous dire que je me suis ouverte au travail pour cette partie de moi qui aime son pays la Colombie, à ma famille de sang, à la nature sauvage de l’Amazonie et aux gens qui veulent aller la connaître et s’y abandonner.

Je prends contact avec des gens du monde entier, j’ai déjà des traducteurs en allemand, italien, japonais, anglais, français, portugais, turc et hébreu. J’ai voyagé dans plus de 40 pays avec mon partenaire Alberto Varela, son soutien et l’expérience acquise m’ont encouragé à me lancer dans cette aventure. Le plan est très simple:

Je veux qu’un minimum de 15 personnes vivent en permanence dans notre maison, que nous appelons épicentre de transformation holistique. Et que ces personnes deviennent pour la majorité ceux qui recevront et attendront les visiteurs. Pour cela, nous leur donnerons une formation et un accompagnement adéquats

2. Je veux emmener des dizaines de visiteurs du monde entier chaque mois pour vivre cette merveilleuse expérience intérieure

Nous recevons maintenant des personnes qui viennent de 3 à 6 mois pour y vivre sous le format de COMMUNAUTÉ, car nous avons créé une communauté internationale de personnes vivant dans nos 11 maisons en Amérique et en Europe. Certains passent même un mois dans chacune des maisons en Italie (Rome et Milan), en Espagne (Madrid, Marbella et Barcelone), en Irlande (Waterford), au Mexique (Jiutepec), en Uruguay (Cologne), aux États-Unis (Miami) et en Argentine (Buenos Aires). Bientôt, nous ouvrirons plus de maisons à Okland, USA; à Berlin, Allemagne; à Montevideo, Uruguay; à Lisbonne, Portugal; en Israël, en Roumanie et en Turquie.

Si vous souhaitez faire partie de l’équipe qui dirige le RÉSEAU d’ÉPICENTRES et les COMMUNAUTÉS INTERNATIONALES, vous pouvez me contacter directement car je suis la coordinatrice internationale et la responsable.

Je suis à ta complète disposition pour t’informer.

Paula Andrea Camona

paula@innermastery.es

34638122645

SUR LA PHOTO DE COUVERTURE: avec le taita Gregorio l’année 2007 quand nous avons visité avec un groupe sa communauté.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page