UN MOUVEMENT VERS L’INTÉRIEUR ET TOUT COMMENÇE À CHANGER. L’École Consciente est conçue pour ne pas pouvoir échapper à la rencontre avec soi-même.

L’ÉCOLE CONSCIENTE DIRIGÉE PAR ALBERTO VARELA, CONTINUE DE VOYAGER DANS TOUJOURS PLUS DE PAYS.

Photo du premier cours à Londres, dans l’une des chambres de l’Hôtel Columbia. (Juin 2018)

L’assistance n’a pas vu le temps passer malgré s’être réunie durant presque 4 heures sans interruption. C’est l’un des phénomènes les plus fréquents remarqués, quand il s’agit de se mettre en situation de créer un accès à l’intérieur de chacun des participants réunis pour expérimenter les modèles de la méthode que nous avons soigneusement développée. D’une part, nous travaillons de façon détendue en soignant l’art de nous regarder innocemment, sans se mettre aucune exigence ou obligation sur les choses que nous voyons ou sur les questions que nous abordons; et d’un autre côté, nous activons la voix collective consciente, dans une écoute ouverte sans interprétation des caractères des personnages que nous jouons. Les voix des personnages (représentant ce que nous ne sommes pas ou ce qui nous a été imposé) parlent tout au long de notre vie comme une radio, 24 heures sur 24, qui nous dit toute sorte de choses : pour nous donner des ordres, nous critiquer, nous dire comment les choses doivent être, remarquer nos erreurs, etc. C’est comme la voix d’un orateur infatigable qui nous contrôle et nous distrait en même temps. Pourtant dans cet espace de conscience nous nous permettons maintenant d’entendre la voix qui vient de cette partie plus profonde et plus élevée que nous avons tous, mais que nous n’écoutons habituellement pas. Cette voix est douce et si forte à la fois qu’il est impossible de ne pas l’entendre quand on se tait; le défi est de pouvoir l’entendre mais aussi de la comprendre; pour cela il faut être éveillé, ne serait ce qu’un moment. C’est pourquoi les cours de l’École Consciente sont en train de devenir des heures magiques d’éveil spontané et momentané où nous pouvons arriver à comprendre des aspects de nos vies très complexes et que normalement nous aurions mis des années à comprendre.

Une fois avoir expérimenté, cet état d’éveil peut être intégré de plus en plus dans la vie quotidienne, et c’est d’ailleurs le but de cette école : apporter un état d’attention objectif pour observer ce que nous faisons, la façon dont nous gérons nos relations et comment nous réagissons ou décidons dans notre vie de tous les jours.

Si nous arrivons à avoir plus de moments de conscience, sans les interférences des personnages qui nous possèdent, nous pourrons savoir chaque fois plus clairement ce qui est authentiquement inné à chacun. La découverte de ce que nous sommes en essence est quelque chose qui a lieu par le simple fait d’arrêter de se tromper soi-même, de s’auto-saboter. Puisque ce que nous croyons être, ce que nous sommes et ce que nous pouvons devenir n’est pas la même chose, il y a une grande confusion à propos de où est-ce que nous sommes, où nous pensons être et où nous pouvons arriver. C’est l’un des principaux sujets proposés à chaque étudiant afin qu’il puisse apprécier les différences entre ces concepts en lui même.

Si vous assistez à l’une de ces classes qui durent donc plus de 3 heures, vous serez amenés par l’un de ces personnages qui vous accompagnent dans votre vie. Identifier qui t’a amené à cette expérience est l’une des grandes découvertes qui se produisent dans l’École Consciente.

Si vous voulez commencer à tourner votre regard en vous, au dedans de vous, observez donc pour commencer, le personnage qui a initié le souhait de votre venue ici. Est ce :

  • Le chercheur?

  • Celui qui veut être spirituel?

  • Celui qui pense qu’il est éveillé?

  • Celui qui a l’exigence de s’améliorer?

  • Celui qui a besoin d’apprendre?

  • Le curieux?

  • Celui qui en a marre de sa vie?

  • Celui qui ne sait pas quoi faire pour être bien?

  • Celui qui veut se faire réparer la vie?

  • Celui qui attendait l’opportunité de se rendre?

  • Celui qui s’ennuie et a besoin de quelque chose d’innovant?

  • Celui qui demande de manière desesperé de se libérer de ses croyances?

  • Le dormeur qui rêve de se réveiller?

  • Celui qui veut voler de bonnes idées?

  • Celui qui aime montrer qu’il fait tout pour se guérir.

Et il en existe encore d’autres, de ces personnages qui ont voulu vous amener à l’École Consciente, mais il y a quelque chose qui les guide et qu’aucun d’eux ne sait. Cela sera découvert par votre propre conscience.

Alberto José Varela

nosoy@albertojosevarela.com

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page