TROUBLES ALIMENTAIRES (2ème partie): La stratégie d’un esprit dont la nature est le contrôle, est le rejet.

J’ÉTAIS UN CAS SANS SOLUTION !

L’anxiété, l’insatisfaction, la solitude, les troubles de l’alimentation et le mépris de soi … ça résonne en vous ?

J’avais tout, mais il me manquait tout. J’avais une vie fascinante, je voyageais partout dans le monde, rencontrant des gens formidables, économiquement je me débrouillais bien, j’avais une famille qui me soutenait et beaucoup de bons amis. Je n’avais pas de partenaire, et j’en voulais un, presque plus que tout autre chose.

Mais qu’est-ce qui n’allait donc pas? J’ÉTAIS GROSSE !

Peu importe ce que les autres me disaient, ce que j’avais, ou ce que je faisais : ce que je voyais dans le miroir et dans l’inexorable miroir de mon esprit, me dégoûtait et me déprimait. J’ai donc essayé de contrôler tout ce que je mangeais, en alternant les régimes et les diètes, avec des moments où je craquais en engloutissant tout ce que je trouvais à en éclater, pour combler le manque dans lequel j’étais. Je suis allée à la gym comme si c’était une religion sacrée, et l’absence d’exercice me plongeait ensuite dans une profonde angoisse.

J’ai compensé tout ce dont j’avais besoin avec des phase de contrôle intransigeant et des phases où je ne pouvais plus rien contrôler vis à vis de la nourriture… si j’étais hors de contrôle, je me sentais coupable. Si je me sentais coupable d’être incontrôlable, j’en devenais plus incontrôlable encore, comme pour m’infliger une punition. Si je contrôlais, je me sentais vide, insatisfaite et dégoûtée de ne pouvoir jouir de quelque chose que j’aimais.

Est-ce que ce cercle vicieux, pris entre le contrôle et la culpabilité, vous ait familier?

C’est alors qu’en juillet 2014, quand je suis allée pour la première fois à une retraite d’évolution intérieure avec l’utilisation de l’Ayahuasca, tout a alors changé ce moment là, et c’est au cours de ma deuxième retraite, en août de la même année, que j’ai pu entrer, faire un pas et me laisser subjuguer par l’angoisse qui régissait ma vie.

Je ne vais pas entrer dans trop de détails sur ce qui s’est passé, parce que chacun mérite de vivre sa propre histoire de découverte de soi, de réconciliation, de compréhension et de guérison – il suffit de dire que depuis, j’ai rencontré mon partenaire actuel. En deux ans, j’ai perdu 10 kilos … si vous voulez avoir une consultation avec moi, je peux vous assister à retiros@innermastery.es ou par téléphone au +34 629 64 99 64

Laura Torrabadella

legal@innermastery.es

Conseillère juridique et directrice de retrait pour Inner Mastery International SLU

Membre de l’équipe Ayahuasca Internacional®

Coordinatrice d’activités en Andalousie et en Suisse.

Directrice exécutive et professeur à l’école européenne Ayahuasquera

Prochain article, troisième partie: LES ÉTRANGES TROUBLES DANS LA NOURRITURE. Déséquilibre psychologique ou projection naturelle du sentiment d’imperfection?

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page